Lucie Le Bras vient de rejoindre l’équipe de l’Ensemble Matheus en tant que Chargée des Actions Pédagogiques. 
A l’occasion de la présentation du Comte Ory de Rossini le 12 octobre prochain au Quartz de Brest, une des premières actions de Lucie est de présenter l’opéra aux écoliers brestois participant au projet Opéra en région.
Cette opération a été initiée par le service culture de la ville de Brest, en collaboration avec l’Ensemble Matheus.
Nous sommes allés à la rencontre de Lucie pour en savoir plus sur elle, son rôle ainsi que sur les Actions Pédagogiques de l’Ensemble Matheus.
 

Bonjour Lucie, peux-tu te présenter ?

Bonjour ! Je m’appelle Lucie et je connais Brest depuis toujours.

Originaire de Landerneau, j’ai suivi un Master en gestion de projets à la faculté Victor Ségalen de Brest. Au cours de mon cursus, j’ai participé au montage de projets culturels en France, puis en Espagne, avant d’être assistante de français en Angleterre pendant une année scolaire.

Depuis cette expérience, mon cœur balance entre l’enseignement et la gestion de projets culturels.
Avec ce projet, L’ensemble Matheus me donne l’opportunité unique d’associer les deux !

 

Comment se préparent les actions pédagogiques de l’Ensemble Matheus  à l’occasion de la présentation du Comte Ory de Rossini ?

Lucie Le Bras : Les actions pédagogiques se déroulent en 3 étapes :

Dans un premier temps, nous nous déplaçons dans les écoles. Je suis accompagnée  de Thierry Runarvot, contrebassiste et membre fondateur de l’Ensemble Matheus, et Cédric Lebonnois, altiste.

Puis, nous invitons toutes les écoles participantes à un atelier chant animé par le chœur Mélisme(s)

Enfin, ces mêmes élèves auront la chance d’assister le 12 octobre prochain à la répétition générale du « Comte Ory ».

 

Quel est ton rôle au cours de ces 3 étapes ?

L.L.B. : Dans ce projet, mon rôle est de coordonner, pérenniser et d’étendre ces actions au plus d’écoles possible. Cette année, plus de 20 écoles primaires (soit plus de 900 élèves) ont souhaité y participer. Un vrai succès !

D’autres actions seront menées au cours de l’année. Avec les écoles brestoises, bien sûr, mais pas seulement…

Par ailleurs, nous lançons cette année un projet de jumelage (sur 3 ans) avec le collège brestois de Saint-Marc.

 

Pourquoi initier ces Actions Pédagogiques ?

L.L.B. : La mission, la vocation de ce projet, c’est vraiment d’amener l’Opéra à l’école ! De « dépoussiérer » la musique classique, de la rendre accessible aux plus jeunes. Leur présenter les instruments, leur expliquer comment ils fonctionnent, parler de l’Orchestre, de l’Opéra et des émotions qu’ils procurent…

C’est souvent, pour ces enfants, une grande première.

Parler de la musique classique à l’école permet de sensibiliser les enfants sur une musique qu’ils entendent (souvent par le biais de la télévision) mais qu’ils n’écoutent pas. Souvent, on n’ose pas aller vers les choses que l’on ne connaît pas. Le but, ici, c’est d’en parler, d’avoir un contact privilégié avec les instruments, les musiciens… afin de mieux la connaître… et l’apprécier.

Les écoliers d’aujourd’hui seront peut-être les mélomanes de demain !

 

D’un point de vue personnel, qu’est-ce que ces Actions Pédagogiques t’apportent de plus ?

L.L.B. : C’est un projet extrêmement enrichissant pour ces élèves…Et pour moi aussi ! Je n’ai pas de formation de musicienne, donc je « découvre » au même rythme que les élèves que nous rencontrons.

 

Enfin, qu’est-ce que l’Ensemble Matheus selon toi ?

L.L.B. : L’ensemble Matheus est un ensemble sensible, humain, généreux, et surtout porteur d’une énergie incroyable, qui parle à tous ! 

 

Pour tout contact : l.lebras@ensemble-matheus.fr