Ensemble Matheus

English Biography
Crédit: Edouard Brane

Crédit: Edouard Brane

Jean-Christophe Spinosi

Pour certains, il est l’enfant terrible de la musique classique. Pour d’autres, il est un véritable musicien-chorégraphe doté d’une pulsation rythmique et d’une exaltation physique hors norme.

Dès ses premiers concerts, il interprète un très large répertoire, de la musique baroque à la musique contemporaine, tant sur instruments modernes qu’historiques.

Il fonde en 1991 à Brest l’Ensemble Matheus, orchestre qui l’accompagnera dans le monde entier.

En 2005, ses recherches passionnées sur les répertoires originaux le poussent à réaliser avec l’Ensemble Matheus une série d’enregistrements consacrés à Vivaldi, compositeur dont les chefs-d’œuvre sont alors absents de la discographie. Plusieurs albums et quatre opéras seront produits, qui deviendront vite légendaires, suscitant un véritable engouement à travers le monde. Simultanément, il continue d’interpréter le répertoire classique et romantique, ainsi que de nombreuses pièces des XXe et XXIe siècles, aussi variées qu’inattendues, de Chostakovitch à Herbie Hancock, de Stravinsky à Prokofiev, mais aussi George Crumb, Arvo Pärt, Nicolas Bacri, Henryk Górecki, John Cage, Guillaume Connesson…

Différentes productions permettront à Jean-Christophe Spinosi de nouer des amitiés musicales privilégiées avec de grands artistes, citons parmi eux Cecilia Bartoli, Marie-Nicole Lemieux et Philippe Jaroussky, avec lequel il enregistre l’album Heroes pour EMI-Virgin Classics, triple disque d’or.

Avec l’Ensemble Matheus, Jean-Christophe Spinosi dirige chaque saison depuis 2007 de nouvelles productions d’opéra au Théâtre du Châtelet, et se produit très régulièrement tant au Théâtre des Champs-Elysées qu’au Theater an der Wien ou au Wiener Staatsoper.

Il travaille depuis plusieurs années avec les metteurs en scène les plus imaginatifs de la scène internationale comme Pierrick Sorin (La Pietra del Paragone de Rossini en 2007 et 2014), Oleg Kulik (Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi en 2009), ou encore Claus Guth (Le Messie de Haendel au Theater an der Wien en 2009), Patrice Caurier et Moshe Leiser (Otello de Rossini au Théâtre des Champs-Elysées et au Festival de Salzbourg en 2014).

Il travaille régulièrement avec de nombreux orchestres tels que le Wiener Staatsoper, le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, le Radio Sinfonieorchester Frankfurt, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, le Scottish Chamber Orchestra, le New Japan Philharmonic, le Royal Stockholm Philharmonic Orchestra, le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, La Orquesta de Castilla y Leon, le Wiener Symphoniker, le Radio-Symphonieorchester Wien ou encore La Orquesta Nacional de España, et parmi ses autres collaborations, notons celles avec le City of Birmingham Symphony Orchestra, la NDR Radiophilharmonie Hannover, le Mozarteum Orchester Salzburg, l’Orchestre du Festival de Verbier ou l’Orchestre de Paris.

 

 

 

 

 

Après leur triomphe au Theater an der Wien en février 2013 dans Le Comte Ory, Jean-Christophe Spinosi et Cecilia Bartoli continuent en 2014 leur intense collaboration en présentant trois autres opéras de Rossini, l’Otello au Théâtre des Champs-Elysées et au Festival de Salzbourg, La Cenerentola, toujours au Festival de Salzbourg, et L’Italiana in Algeri à Dortmund. La critique internationale présente à Salzbourg a salué unanimement la réussite musicale et la relecture audacieuse des opéras de Rossini par Jean-Christophe et son orchestre.

 

Avec l’Ensemble Matheus, il a entamé la saison 2014-2015 à l’Artipelag de Stockholm, avec une nouvelle production de Serse de Haendel, reprise à Versailles en juin prochain.

En projet avec l’Ensemble : Il Re Pastore de Mozart au Théâtre du Châtelet, L’incoronazione di Poppea au Theater an der Wien, dans une mise en scène de Claus Guth, Le Messie de Haendel et la Missa solemnis de Beethoven en tournée européenne…

Parallèlement, Jean-Christophe Spinosi, qui vient de diriger une nouvelle production des Pêcheurs de perles au Theater an der Wien, sera au pupitre de Die Zauberflöte à l’Opéra de Hambourg, d’Il barbiere di Siviglia au Wiener Staatsoper et du Comte Ory à l’Opéra de Zurich avec Cecilia Bartoli. Il dirigera également différents programmes symphoniques (Saint-Saëns, Ravel, Chostakovitch, Prokofiev…) en Amérique du Nord et au Japon.

 

 

 

 

 

Retrouvez Jean-Christope Spinosi sur Facebook :

http://www.facebook.com/pages/Jean-Christophe-Spinosi/119367607262

Galerie photo