Ensemble Matheus

English Biography
carmen 2.0v3

CARMEN 2.0: TOURNEE OPERA EN REGION BRETAGNE

Retour aux actualités

 

CARMEN 2.0: TOURNEE OPERA EN REGION BRETAGNE 

« Carmen », de Bizet, sera joué ce vendredi soir à La Carène. L’opéra le plus populaire du monde est revisité par Jean-Christophe Spinosi et les musiciens de l’Ensemble Matheus, avec un arrangement ardûment rock’n'roll. Recueil des propos du chef d’orchestre brestois. 

Jean-Christophe Spinosi, vous n’êtes pas un habitué de La Carène ?
« C’est en effet une première collaboration, formidable, avec La Carène. C’est une salle merveilleuse. Ça fait partie de nos expériences. Le fait de venir avec « Carmen » (l’opéra le plus joué au monde) avec un arrangement rock’n'roll, après avoir l’avoir fait en tournée avec Matheus en décembre en Espagne et en France, c’est plus qu’un symbole, c’est du concret, du vrai ! Des aventures comme ça, ça fait partie de l’ADN de Matheus ». 

Un opéra dans une salle de musiques actuelles, c’est plutôt inattendu…
« Aujourd’hui, quand on va voir de l’Opéra, c’est dans un temple de la musique, c’est sacré, alors que les plus belles émotions humaines, elles se ressentent rarement dans les circonstances où on est intimidé avant d’y aller. Il y a un héritage artistique des choses passées qui est hyper beau, hyper moderne, hyper génial, mais qui est sorti de la vie et de l’oxygène de 98 % des gens. On s’est aperçu que ces répertoires étaient souvent joués comme des pièces de musée ». 

En quoi cette aventure est-elle alors hors du commun ?

 

« La grande originalité, c’est que « Carmen » on l’a joué au mois de décembre avec l’Ensemble Matheus en version « entre guillemets » classique. Et il y a quelques semaines, j’étais à Vienne au Staatsoper (le plus grand opéra du monde) et j’ai dirigé « Carmen » avec l’orchestre Philarmonique de Vienne. La possibilité d’approcher ce genre de chef-d’oeuvre dans leur façon habituelle nous motive et nous donne l’envie de les ouvrir à tout le monde. Il faut tenter des expériences d’art moderne : confronter des choses qui ont l’air de siècles différents, d’univers différents. Passer de l’Opéra de Vienne à La Carène, salle de musiques actuelles dans ma ville, est une expérience émotionnelle forte ! On va faire un nouveau truc qui n’existe pas, mais qui est très moderne ! » 

À quoi faut-il s’attendre pour votre concert ce vendredi soir ?
« C’est plus un concert de rock qu’un concert de musique classique qu’on va faire. Il y aura beaucoup de rythmes latinos, du rock, du rap, de la chanson, pleins de choses diverses et variées. Il y aura un quintet à cordes, avec une section rock et une chanteuse qui est sur les deux registres, lyrique et rock. On joue la partition de Bizet, mais on l’a complètement réorchestrée. C’est un vrai phénomène artistique, vivant et humain. Partager des choses que seulement un petit nombre se délecte d’avoir, c’est le genre de choses sympas qui rend tout le monde de bonne humeur. Des expériences comme ça, ça me fait plaisir d’abord à moi, mais je vois bien que tout le monde est content ». 

Pratique :
« Carmen 2.0 » par l’Ensemble Matheus, ce vendredi à La Carène, à 20 h 30. Tarifs sur place : 19 et 22 €

 
 

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/brest/carmen-2-0-a-la-carene-du-bizet-a-la-sauce-spinosi-09-03-2018-11879972.php#gSFVU0dx9XfabRTm.99

Galerie photo

Poster un commentaire