Le Triple concerto en do majeur, opus 56, de Ludwig van Beethoven, est un concerto pour piano, violon, violoncelle et orchestre, composé entre 1803 et 1804. C’est sans doute le moins connu des sept concertos de Beethoven mais il doit surtout ce manque de notoriété à la difficulté de réunir 3 solistes virtuoses en parfait accord. Ce sera le cas à Lorient où Jean-Christophe Spinosi lui-même au violon (et à la direction), Jérôme Pernoo au violoncelle et Jérôme Ducros au piano (les 4 et 5: Tanguy de Williencourt) s’attaqueront à ce concerto où règne toute l’allégresse d’une musique échangée dans un dialogue inépuisable entre les solistes et l’orchestre. Lors de la même soirée, Jérôme Ducros et Jérôme Pernoo interpréteront également la Sonate n°9 en La majeur «à Kreutzer», la plus célèbre sonate pour piano et violon de Beethoven, transposée ici pour piano et violoncelle.

2.02: Théâtre des Jacobins de Dinan

4 et 5.02: Le Quartz de Brest

6.02: Avel Vor de Plougastel-Daoulas

7.02: Théâtre Anne de Bretagne de Vannes

8.02: La Coursive de la Rochelle (2 séances)

9.02; Théâtre de Lorient